C’est un mardi ensoleillé que nous rencontrons Marianne à Lichtenberg, Berlin dans son atelier. Son curriculum vitae : un indispensable besoin de sauver tous les meubles abandonnés ou estropiés, une dose de créativité et de bonne humeur.

Quel est votre parcours ?

“Après une dizaine d’année en tant que rédacteur en chef et journaliste, j’ai décidé de me reconvertir vers ma passion : donner une seconde vie aux meubles.

Tout a commencé avec mon père, bricoleur puis seule après en bidouillant seule les meubles que j’avais trouvé sur un trottoir ou chiné dans une brocante."

"J’ai retapé mon premier secrétaire à l’âge de 14 ans et depuis je n’ai jamais arrêté ! Des amis par la suite m’ont demandé de retaper des meubles pour eux. C’est ce qui m’a lancé...

Aujourd’hui, j’ai mon propre atelier depuis quelques mois et vend à des particuliers dans Berlin. "

Quels conseils donneriez-vous pour donner une seconde vie à votre mobilier ?

Je pense, avant tout, que le plus important est : “c’est à la portée de tous” ! J’ai appris sur le tas et je pense que tout le monde est capable de réaliser le meuble de ses rêves."

Step

1

Bien choisir le meuble

Tout d’abord avant de récupérer toutes les brebis égarées, il faut aimer la forme générale du meuble. S’il s’agit de votre premier meuble, le mieux est également d’avoir une idée de ce que vous voulez en faire.

Step

2

Un espace à salir et de l’équipement

Il vous faut ensuite un espace à salir (une pièce non utilisée, garage, balcon …) ainsi qu’une boite à outil bien fournie (ponceuse, clous, vis, tournevis etc…). Au début j’ai commencé par utiliser mon salon en protégeant le sol. Sinon pourquoi ne pas commencer dans un atelier avec déjà tout le matériel ?

Step

3

Libre court à votre créativité !

Je recommande d’avoir une petite idée derrière la tête lorsque vous commencer à reprendre un ancien meuble. Puis laissez vous aller ! Toutes les couleurs sont permises. Dernier conseil pour la route, gardez dans une pochette un sac en plastique ou des pots de confitures vides vos vis et clous lorsque vous démontez le meuble pour le repeindre.

Quel processus utilisez-vous ?

Je reprends principalement des meubles en bon état. Deux étapes sont clés pour récupérer un meuble: le ponçage et la peinture.

Ponçage : Il y a plusieurs méthodes mais celle que j'utilise le plus fréquemment est le ponçage à la main car les meubles sont souvent réalisés avec du bois contreplaqués et ont des aspérités. Si le bois n’est pas complètement lisse, la ponceuse électrique pourrait endommager le meuble. 

If the wood is not completely smooth, the electric sander could damage the furniture.

La peinture (à base de craie) : La peinture que j’utilise est naturelle. Je vous conseille de la tester avant ou sur une chute de bois pour connaitre le rendu que celle-ci va avoir sur le bois avant de peindre votre meuble au cas ou la couleur ne vous plait pas. A noter: la couleur de la peinture peut parfois varier en fonction de la couleur sur laquelle vous l'appliquez et la lumiere de la piece

Une anecdote pour finir ?

"Souvent je retrouve sur les meubles des étiquettes qui me font voyager dans le temps. Comme celle sur ce meuble, qui indique la marque Koronette. Après avoir fait des recherches, Koronette produisait des meubles pour Berlin Est. Des meubles typiques de la RDA comme un bar à cocktail avec un faux feu ! "

Qu’est-ce qu’un meuble durable pour vous ?

"Un meuble durable est recyclé. Pourquoi couper des arbres quand nous avons déjà des ressources disponibles et abondantes ?”

À propos de l'auteur
Juliette Lebre

Juliette Lebre

Juliette is the founder of We Design Green. A lover of nature with a passion for beautiful design.
Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *